Rencontr’Art. Les lauréats restituent et témoignent.

Le dimanche 11 juillet était la date de clôture de Rencontr’Art. Il s’agit d’un programme de formation des jeunes et d’initiation des clubs scolaires en art pour les droits humains.

Photo de famille

Piloter par le comité jeunes d’Amnesty International International Bénin, le programme a duré trois mois et a réuni une trentaine de jeunes de cotonou et environs. Ils ont été outillés en dessin, peinture, art oratoire et théâtre pour servir la cause des droits humains. Les formations ont été animés par des experts de chaque domaine qui ont allié théorie et pratique durant les trois mois.

 »Ayant été présente aux côtés de ces jeunes du début jusqu’à la fin du programme, je puis dire qu’une nouvelle famille est née, une famille d’artistes détermninés pour la noble cause de la défense et de la promotion des droits humains » a écrit Ashanti Souwébath sur son compte facebook à l’issue de la cérémonie de clôture.

Oeuvre d’art produite par les participants au programme

 » Non seulement je me suis fais de nouvelles connaissances mais aussi je me suis surpris grâce à ma formation en art oratoire, de n’être plus le timide d’il y à quelques mois avant le début du programme. Cérise sur le gâteau ! je suis devenu officiellement membre d’Amnesty International Bénin dont j’admire les actions sur terrain. » a écrit de son côté Mahounoukon Dossou.

Helwise BOYA pour témoigner également des apports du programme dans sa vie écrit aussi sur Facebook :  » J’ai donc choisi de me former en théâtre et je puis vous assurer que grâce à cette formation j’ai appris à gérer mon stress, à m’exprimer mieux devant un public, à communiquer avec mon corps…Ceci me permet de tout simplement développer un nouveau talent. »

Helwise BOYA, lauréate du programme

Les lauréats après trois mois de formation ont offert à l’occasion de la cérémonie de clôture différents tableaux artistiques portant sur différentes thématiques touchant les droits humains à savoir : la liberté d’expression, les droits des femmes, les droits des enfants et les droits des LGBTI.

Remise d’attestations à l’occasion de la cérémonie de clôture

Ils sont heureux d’avoir suivi cette formation et enthousiastes quant aux différentes perspectives qui en découleront.  »Nos participants sont devenus des artistes des droits de la personne humaine  » selon Conaide AKOUEDENOUDJE, Chargé de mobilisation, de l’activisme des jeunes et de l’EDH en milieu universitaire du Comité Jeunes.
#Youth #HumanRights