EADH. Amnesty Bénin outille les cadres du MESTFP

Dans le cadre du projet d’éducation aux droits humains au Bénin soutenu par l’Union européenne et mis en œuvre par Amnesty international Bénin en collaboration avec la chaire UNESCO des droits de la personne humaine et de la démocratie, nous avons organisé ce vendredi au Bénin Royal Hôtel de Cotonou, un atelier d’appropriation du concept  » écoles amies des droits humains » pour les cadres du ministère des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle (MESTFP).

Présence du Secrétaire Général du Ministère des enseignements secondaire, techniques et de la formation professionnelle.

Cet atelier avait pour but d’informer les cadres du ministère des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle sur l’approche globale des Écoles amies des droits humains ; de discuter de l’appui attendu du ministère pour une bonne poursuite et une généralisation de l’approche globale des Écoles amies des droits humains dans 20 lycées et collèges du Bénin ; et enfin d’identifier les 20 lycées et collèges devant bénéficier de l’expérience sur les deux années scolaires à venir, parmi ceux abritant un club scolaire Amnesty International.

Au cours de cet atelier, les participants ont eu notamment droit à deux présentations précédées des allocutions de quelques personalités présentes. Le Directeur exécutif d’Amnesty international Bénin, le Secrétaire général du Ministère des enseignements secondaire, techniques et de la formation professionnelle et le représentant de la délégation de l’Union européenne au Bénin ont souligné l’importance du projet et de l’atelier pour les cibles ainsi que de l’attachement des trois institutions aux questions de droits humains.

Dieudonné DAGBETO, Directeur exécutif d’Amnesty international Bénin

S’agissant des présentations, Firmin Mbala, Coordonnateur de l’éducation aux droits humains au bureau régional Afrique de l’ouest et du centre d’Amnesty international a présenté l’approche globale  »École amie des droits humains » et répondu aux différentes interrogations des participants. Cette approche intègre les droits humains à tous les niveaux de décisions dans les établissements de formation des enfants et l’implication de divers acteurs notamment les apprenants, les gestionnaires de cantines, etc.

Firmin MBALA, Coordonnateur de l’éducation aux droits humains au Bureau régional d’Amnesty international Bénin

A sa suite, Eric Orion BIAO, Coordonnateur de l’éducation aux droits humains à Amnesty international Bénin est revenu sur l’expérience de la section béninoise en matière d’écoles amies des droits humains et l’intervention dans les établissements à travers les clubs scolaires. L’expérience EADH remonte à 2009 a-t-il précisé. Après une décénnie, le programme  »Ecoles amies des droits humains a pu être développé aux : CEG Pahou (2009), CEG Yagbé (2011), CEG Ekpè (2011), Lycée Béhanzin (2017), CEG 1 Abomey-Calavi (2017), Lycée des jeunes filles de Parakou (2017). A travers le projet d’éducation aux droits humains au Bénin, l’expérience EADH s’étendra désormais à une vingtaine d’établissements d’enseignement à travers tout le Bénin.

Eric Orion BIAO, Coordonnateur de l’éducation aux droits humains à Amnesty international Bénin

Hormis le programme EADH, Amnesty International Bénin dispose de 50 clubs scolaires fonctionnels à travers le Bénin et qui mènent des activités d’éducation aux droits humains et des plaidoyers pour un environnement scolaire respectueux des droits humains avec l’appui des groupes locaux d’AIB. Avec des enseignants encadreurs désignés par les directeurs d’écoles ils tiennent des réunions périodiques et abordent des sujets touchants : la tolérance, la non-discrimination, la liberté d’expression, le droit à l’éducation, l’estime de sois, le respect du bien public, le vivre-ensemble etc …

#EADHBenin

50504 commentaires27 partagesJ’aimeCommenterPartager

Sujets