LES PAYS QUI APPLIQUENT ENCORE LA PEINE DE MORT DOIVENT RESPECTER LE DROIT À UNE ASSISTANCE JURIDIQUE EFFICACE