Libérez Khaled Drareni

©  Amnesty International / David Hunter

Khaled est emprisonné uniquement pour avoir couvert des manifestations en Algérie. Écrivez dès maintenant aux autorités algériennes pour demander sa libération.

Depuis le 22 février 2019, des manifestations de masse appelant à une réforme politique sont organisées tous les vendredis dans toute l’Algérie. Ce mouvement, appelé Hirak, est parvenu à évincer le président Abdelaziz Bouteflika et a continué à appeler à un « changement complet de système politique ».

Le mouvement du Hirak a créé l’espoir d’un changement positif en Algérie, mais le courage de journalistes indépendants comme Khaled Drareni a été indispensable pour faire connaître les récits du Hirak au reste du monde. Khaled a joué un rôle essentiel en analysant, en relatant et en diffusant en direct les manifestations de masse hebdomadaires sur ses réseaux sociaux très suivis.

Pour avoir fait son travail, Khaled a été arrêté le 7mars, pendant qu’il couvrait une manifestation. Il a ensuite été libéré, avant d’être de nouveau arrêté le 27 mars. Il est emprisonné depuis. Son arrestation et son emprisonnement sont le signe d’une intensification de la répression des libertés en Algérie et portent un sévère coup aux espoirs de réforme des Algériens et Algériennes. Khaled Drareni ne devrait pas être emprisonné pour avoir couvert une manifestation. Il est essentiel pour l’avenir des droits humains en Algérie qu’il soit libéré.

Le 15 septembre, Khaled a été condamné, en appel, à deux ans d’emprisonnement pour « incitation à un attroupement non armé » et « atteinte à l’intégrité du territoire national ». Nous devons demander la libération de Khaled dès maintenant.

Signez la pétition et demandez la libération de Khaled Drareni dès maintenant.

Nous savons que si suffisamment de personnes se mobilisent en faveur de Khaled, nous avons une chance de le faire libérer : chaque action compte.